Entretien avec Dr Maria Letizia D’Errigo, médecin chirurgien, spécialiste en Dermatologie et Vénérologie, Hydrologie médicale, Responsable national  ISPLAD Terme e Beauty Farm (marialetiziaderrigo.it). Par Luisa Taliento.

 

Dr.ssa Maria Letizia D'Errigo 2-670

 

Que se passe-t-il dans notre corps lorsque l’on entre dans un hammam, le bain de vapeur où la température atteint environ 45 °C avec une humidité relative d’environ 100 % ?

La température et l’humidité, à l’intérieur du hammam, favorisent la transpiration et avec elle l’expulsion de l’acide urique et les toxines, en améliorant la fonction de filtrage des reins, favorisant l’hydratation des voies respiratoires supérieures et rendant la peau plus élastique et lumineuse. Une grande humidité et la forte transpiration favorisent le renouvellement cellulaire : en effet, les cellules de la couche cornée de l’épiderme, moites, se détachent plus facilement et rendent la peau douce et lisse.

À quels types de peau est-il recommandé ?

Le hammam, bien que indiqué pour tous les types de peau, l’est encore plus pour les peaux sèches et celles qui ont tendance à la desquamation.

La vasodilatation et l’amélioration de la circulation sanguine due à la chaleur peuvent-elles aider à réduire la cellulite ?

La chaleur provoque la vasodilatation périphérique, devenant une véritable gymnastique pour les veinules et les capillaires. La circulation est favorisée et, à travers les pores dilatés de la peau, aussi l’élimination des toxines. Ceci est une véritable panacée pour les personnes souffrant de cellulite, et a comme résultat aussi une plus grande souplesse de la peau et le fait que l’organisme puise dans les réserves de graisse pour récupérer l’énergie consommée.

Peut-on appliquer avant et après de l’huile, des lotions ou autres pour améliorer les effets et les bienfaits du bain de vapeur ?

Durant le hammam, il n’est pas toujours nécessaire d’appliquer sur la peau des substances huileuses, même si l’application d’un savon à base d’huile d’olive et d’eucalyptus, après une dizaine de minutes (temps nécessaire pour que la vapeur puisse favoriser la dilatation des pores), peut faciliter le nettoyage de la peau à l’aide d’un gant exfoliant. Une nouveauté est l’utilisation d’un gommage à base de poudre de marbre blanc de Carrare (le carbonate de calcium, dont la poudre de marbre blanc de Carrare est constituée à 99 %, non soluble dans l’eau). Appliqué par un léger massage, il peut améliorer l’exfoliation cutanée. Il s’agit du même marbre qui, depuis l’antiquité, a été utilisé comme revêtement des hammams les plus luxueux. L’application d’émulsions et d’huiles parfumées après le traitement à la vapeur peut améliorer les bienfaits d’un massage et maintenir la peau plus hydratée.

Outre la peau, quels sont les autres bienfaits du hammam sur le corps et l’esprit ?

Le bienfait est également celui de dissoudre les tensions musculaires, de détendre l’esprit, de développer des endorphines, en favorisant ainsi le bien-être psychophysique.